C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 25 Février 2019

thumbernail Amazon Web Services


On est lundi !! Et pour bien débuter la semaine, alter way Cloud Consulting vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine écoulée, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes !

Annonce de la mise à jour des examens de certification AWS niveau Professionel

AWS a actualisé ses examens AWS Certification de niveau Professionel pour refléter les nouveaux services, fonctionnalités et bonnes pratiques.

L'examen AWS Certified Solutions Architect – Professional actualisé valide une expérience et des compétences techniques avancées en matière de conception d’applications et de systèmes distribués sur la plateforme AWS. Il couvre désormais les cinq domaines ci-dessous : conception pour des organisations complexes, conception de nouvelles solutions, planification de la migration, contrôle des coûts et améliorations continues de solutions existantes.

Le nouvel examen AWS Certified DevOps Engineer – Professional valide une expérience technique dans la mise en service, l'exploitation et la gestion de systèmes d'applications distribuées sur la plateforme AWS. Il couvre désormais six domaines, à savoir : automatisation SDLC, gestion de la configuration et infrastructure as code, surveillance et journalisation, politiques et automatisation des normes, réponse aux incidents et aux événements, et haute disponibilité, tolérance aux pannes et reprise après sinistre. L’examen est recommandé pour les ingénieurs DevOps ayant au moins deux ans d’expérience dans la mise en service, l’exploitation et la gestion des environnements AWS.

D’obligation, la possession d’une certification de niveau Associate comme préalable pour passer les examens de niveau Professional devient désormais une recommandation.

Performance Insights prend désormais en charge les métriques de compteur sur Amazon RDS for MySQL, RDS for PostgreSQL et Aurora MySQL

Amazon RDS Performance Insights, fonctionnalité avancée de surveillance des performances de bases de données simplifiant le diagnostic et la résolution des problèmes de performances sur les bases de données Amazon RDS, prend désormais en charge des métriques de compteur supplémentaires sur Amazon RDS pour MySQL, RDS pour PostgreSQL et l’édition compatible Aurora MySQL en plus de l’édition compatible Aurora PostgreSQL.

Avec les métriques de compteur, vous pouvez personnaliser le tableau de bord Analyse de performances afin d'inclure jusqu'à 10 graphiques supplémentaires montrant une sélection de dizaines de métriques de performances du système d'exploitation et de la base de données. Les métriques de compteur fournissent des informations supplémentaires pouvant être corrélées avec le graphique de charge de base de données afin de vous aider à identifier les problèmes de performances et à analyser ces dernières.

AWS Performance Insights counter metrics

Amazon Data Lifecycle Manager (DLM) ajoute la prise en charge des intervalles de sauvegarde plus courts

À l’aide des stratégies d’Amazon Data Lifecycle Manager (DLM), il est maintenant possible de planifier des sauvegardes automatisées pour des volumes Amazon Elastic Block Store (EBS) toutes les 2, 3, 4, 6 ou 8 heures (en plus de la prise en charge existante de 12 ou 24 heures).

DLM a été lancé en juillet 2018 pour permettre l'automatisation de la création et de la conservation des instantanés de volume EBS via des stratégies. Depuis lors, AWS a simplifié l'utilisation de DLM avec la copie automatique des balises du volume source vers les instantanés et la prise en charge de CloudFormation pour les stratégies DLM. Dès maintenant, une sélection plus étendue d'intervalles de sauvegarde est mise en place pour prendre en charge des sauvegardes plus fréquentes.

Amazon EC2 Fleet permet désormais d’accroître les limites de capacité

AWS EC2 Fleet

Amazon EC2 Fleet simplifie l'approvisionnement de la capacité EC2 à travers les différents types d'instances, les zones de disponibilité (AZ) et les options d'achat pour optimiser la scalabilité, les performances et le coût. Les stratégies d'allocation permettent de déterminer comment EC2 Fleet doit sélectionner les types d’instances et les AZ spécifiées pour atteindre la capacité désirée.

On peut désormais demander à accroître les limites en termes de capacité cible pour un compte AWS dans une région donnée. Par défaut, il y a une limite souple de 10 000 unités par EC2 Fleet seule et de 100 000 unités pour la capacité cible pour toutes les Fleets d’une région. S’il faut une limite supérieure aux limites par défaut, il suffit de remplir le formulaire de cas de création du Centre d’assistance d’AWS pour demander une augmentation de limite.

Pour en savoir plus sur l’augmentation des limites de capacité cible pour EC2 Fleet, consultez cette page.

Prise en charge par Amazon RDS for MySQL et MariaDB des types d’instances T3 et R5

Il est désormais possible de lancer les types d'instances T3 et R5 lorsque vous utilisez Amazon Relational Database Service (RDS) for MySQL et Amazon RDS for MariaDB.

Les instances T3 Amazon EC2 représentent la nouvelle génération d'instances extensibles à usage général. Ce type d'instance offre un niveau de performances CPU de base, avec la possibilité d'étendre l'utilisation du CPU à tout moment et pendant aussi longtemps que nécessaire.

Les instances Amazon EC2 R5, quant à elles, sont la nouvelle génération d'instances Amazon EC2 à mémoire optimisée. Les instances R5 reposent sur le système Nitro Amazon EC2, associant un matériel dédié et un hyperviseur léger, qui fournit pratiquement toutes les ressources de calcul et de mémoire du matériel hôte à vos instances de bases de données.




C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :) N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @alterway, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide ! **


Sources

Découvrez les technologies d'alter way